Pace è salute !

PeS-2Pace è salute ! Ces vœux de début d’année sont devenus tellement habituels qu’on finirait par en oublier le sens. 2019 nous apportera-t-elle des changements féconds, porteurs d’avenir, de paix et de santé ? On peut le souhaiter, comme tous les ans… Mais cette année, en regardant la fin de 2018, on pourrait, en plus, y croire !

Cette fin d’année a en effet été marquée, da mare in là1, par ce qui ressemble fort au réveil d’un peuple français tombé en état d’hypnose depuis l’élection d’Emmanuel Macron. Des soubresauts de “l’affaire Benalla” aux Gilets jaunes, en passant par la démission de Nicolas Hulot, c’est un édifice en apparence inattaquable qui se lézarde. Qui en effet a oublié l’arrogance du Président français lors de sa visite en Corse en début 2018 ?

On peut donc prédire sans grand risque que le pouvoir parisien sera très occupé en 2019 ! Occupé à tenter de répondre à la crise des Gilets jaunes, qui n’est certainement pas finie, occupé aussi à tenter de juguler les effets des multiples rebondissements du feuilleton Benalla, occupé enfin, avec ses amis européens, à gérer la sortie du Royaume Uni, ou les conséquences qu’aurait une non-sortie trahissant le résultat d’un référendum sans appel. Pendant ce temps, nous autres Corses pourrons enfin nous occuper… de la Corse !

Nous en occuper sur un triple plan. D’abord, en esquissant un Pacte social qui nous soit spécifique, dans la droite ligne de la conférence sociale permanente voulue par nos deux Présidents, et de la rencontre entre Gilets jaunes corses et distributeurs de carburant initiée par Jean-Guy Talamoni. Ensuite, en profitant du débat des élections européennes pour esquisser un Pacte de gouvernance qui, lui aussi, nous soit propre, appuyé sur le principe de subsidiarité et ancré dans ce “Républicanisme corse” cher à notre Président de l’Assemblée. Certes, il faudra, en temps voulu, négocier avec notre puissant voisin, mais pour l’instant, profitons de ce qu’il sera très occupé pour un peu nous donner le temps de penser par nous-mêmes, sans nous référer à Paris ! Et enfin, aux marches de cette Europe qui peine à définir un vivre-ensemble acceptable, faisons de 2019 une année de refondation d’un Pacte culturel corse, dans le respect de nos valeurs ancestrales d’accueil, de liberté et de responsabilité, un pacte culturel qui permette d’intégrer toutes celles et tous ceux qui veulent contribuer activement à construire l’avenir de cette île et de son peuple, en devenant un maillon de plus de cette chaîne de générations sans laquelle passé, présent et futur n’ont pas de sens.

Alors, oui, décidément, que 2019 apporte Paix et Santé à notre Démocratie, à notre Nation, et à nous tous.

Pace è salute a tutti !


 

1 Pour nos amis non corsophones, “de l’autre côté de la mer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s